Les aventures de Marine et Boni

09 octobre 2018

Les passagers sont priés de conserver leurs bagages avec eux.

1539077826394136681608411h37

Le security check est passé.

La dame de l'enregistrement parle anglais avec un accent français terrible. J'espère fortement que mon sac à dos n'est pas trop grand pour la cabine et jai imprimé la version de ma carte d'embarquement qui ne mentionne pas mon siège, c'est malin.

Posté par Pomme de Pin à 11:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Partir ou rester

Mardi 9 octobre 2018

IMG_20181009_101116_1

9h55 : j'attends le bus depuis 5 minutes. J'ai trouvé une place pour ma voiture à deux pas de l'arrêt et suis plutôt fière de ma petite stratégie pour rejoindre l'aéroport toute seule sans dépenser un demi SMIC en parking. J'espère juste que l'arrêt "Aéroport aire libre" correspond bien au lieu d'où décolle mon avion dans 2h.
Le ciel bleu a sorti son soleil d'hiver. Celui qui ne parvient pas à réchauffer l'ombre. Le banc sous mes fesses est gelé mais l'astre céleste réchauffe ma petite face stressée.
Voilà, je me lance à l'aventure. Bruxelles, Bonifacio, moi, personne d'autre.
Je n'ai pas voulu hésiter à maintenir ce voyage. Je devais initialement retrouver une amie, mais ma vie et ses aleas en ont décidé autrement.
Dimitri ne voulait pas que j'y aille seule. Encore ce matin, il a tenté de me faire changer d'avis.
Bruxelles, ce n'est pas loin, trois jours, ce n'est pas long. Et puis partir toute seule c'est grisant. J'ai choisi une auberge de jeunesse dans le centre, pour me contraindre à sociabiliser. Ça va être marrant ça, faire semblant de ne pas être timide et d'aller vers les autres.
Partir seul quand on fait de la photo a un avantage énorme. Personne ne râle pour qu'on avance, on peut cadrer un truc pendant 1000 ans, recommencer avec différents réglages... Sauf que j'ai décidé de n'emmener que le Minolta X-300 de papa. Un appareil argentique dont je n'ai qu'une pellicule noir et blanc entamée. Si je ne trouve pas de nouveau film dans cette capitale belge, je n'aurai que 10 clichés pour immortaliser ces trois jours. Je trouve ça d'autant plus intéressant.

Posté par Pomme de Pin à 10:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]